Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Prêts et crédits

    En 2017, les parts des prêts des banques et des AIF dans le total des prêts consentis aux ménages de la zone euro sont demeurées pratiquement inchangées au cours des dix dernières années. En termes de stocks, les prêts des banques et les prêts des AIF représentaient, respectivement, 86,4 % et 7,9 % du total des prêts consentis aux ménages au troisième trimestre 2017. Les prêts au logement constituent la majorité des prêts bancaires aux ménages (75,3 % de la totalité des prêts bancaires au secteur des ménages). Le crédit à la consommation (c’est-à-dire les prêts pour la consommation de biens et de services par les ménages) et la catégorie résiduelle des « autres prêts aux ménages » (par exemple les prêts aux entreprises familiales ou les prêts à des fins d’éducation) forment la part restante. Ils représentent 11,7 % et 13,0 % du total des prêts bancaires consentis aux ménages. Reflétant leur composition par objet, la grande majorité des prêts bancaires consentis aux ménages de la zone euro sont des prêts à long terme. Les autres sources de financement sont les prêts des AIF et des sociétés d’assurance et fonds de pension. Les AIF comprennent, par exemple, les non-banques spécialisées dans le crédit à la consommation et les véhicules financiers effectuant des opérations de titrisation (VFT) de prêts hypothécaires et de prêts à la consommation émis par des banques, tandis que les sociétés d’assurance et les fonds de pension proposent des prêts immobiliers. Toutefois, ces établissements ne constituent une source de financement quantitativement importante pour les ménages que dans un petit nombre de pays de la zone euro.

  • De l'importance de voyager

    C'est important, de voyager. Pas seulement pour profiter des merveilles de notre monde, mais aussi pour cultiver un certain regard. Prenez l'actualité, par exemple. Si vous l'observez par le seul prisme des médias français, vous ne percevez qu'une partie du problème : chaque enjeu géopolitique, chaque défi international, chaque confrontation avec un autre pays est présenté en fonction des intérêts de la France. Cependant, en voyageant, on découvre rapidement une toute autre façon d'appréhender et comprendre le monde. Et mine de rien, ça fait du bien à l'esprit : ça l'ouvre un peu, ça remet un peu en question les préceptes et les certitudes sur lesquelles on s'appuyait un peu trop confortablement.

    Et c'est regard un peu différent que j'aimerais partager ici. Comme disait souvent ma grand-mère : "pour bien penser, il faut bouger et s'aérer. Sinon, le cerveau s'encroûte, et ça sent vite le renfermé à l'intérieur". Je vous propose donc de m'accompagner au fil de mes billets pour réfléchir à l'actualité et au monde, à son présent et à son avenir, et ce toujours sous d'autres cieux. Afin que la pensée ne cesse jamais d'être en mouvement...